LACOSTE - Aurélia Terrier
43
single,single-portfolio_page,postid-43,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,columns-4,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

About This Project

Suite à ce brief j’ai donc réalisé une étude de la marque et proposé une stratégie cohérente. 

La marque Lacoste connaît une notoriété indéniable. Devenue Suisse depuis peu, la marque garde cependant ce fort patrimoine français due, notamment, à sa longue gestion familiale. Le « Polo » est le grand classique et produit phare de la marque, indémodable.

Leur présence sur les réseaux sociaux est considérable (9 réseaux sociaux). Cependant des contenus similaires sont publiés sur certains d’entre-eux, et de manière générale, il y a peu d’interactions & d’engagement de la part des cibles sauf sur les réseaux sociaux « jeunes » tels que Instagram et Snapchat.

Le nouveau positionnement de Lacoste en 2014 s’exprime par un véritable retour aux origines. Elle doit casser son image de marque BCBG et revenir à l’essence même de la marque : urbaine; minimaliste; lifestyle; sportive (inspiration). Ce nouveau positionnement s’exprime de plusieurs manières :

  • Nouveau slogan « Life is a beautiful sport », qui se déclinera à travers leur nouvelle publicité à succès.
  • Nouvelle cible : jeune & connectée
  • Nouveau site internet : épuré & minimaliste

Et le tout relayé sur les réseaux sociaux (snapchat & Vine).

L’enjeux que j’ai donc relevé de cette étude de cas est de changer la manière de communiquer de Lacoste afin d’exprimer ce nouveau positionnement et in-fine, toucher et engager cette nouvelle cible. L’objectif qui découle de cet enjeux consiste à créer une relation entre la marque et ses consommateurs : « love brand ».

Ma stratégie est la suivante : faire vivre l’expérience life is a beautiful sport. Cela va se décliner de plusieurs manières, à travers du storytelling, de l’immersion, expérience utilisateur… Car le dilemme ici ce n’est pas la notoriété. Les jeunes connaissent la marque. Ce qui les intéresse c’est qu’est-ce-qu’elle raconte ? Quelles sont ses valeurs ? C’est en sachant cela qu’ils vont s’identifier à la marque et donc, la porter.

MES 3 ACTIONS


  •  Storytelling :

A travers des postes davantage « lifestyle » sur les réseaux sociaux (Facebook & Instagram) ; promotion de produits à travers des carousels (Facebook) en racontant une histoire; citations de type Leitmotiv; interviews aux sportifs moins formels & également un canvas qui exprimerait l’expérience « the big jump » pour une véritable immersion dans l’univers de la marque. Ce même canvas amènera également l’utilisateur sur leur nouveau site internet. 


  • Engagement :

Il a était ici question de créer des interactions avec la cible à travers des jeux-concours; questions et partenariats avec des artistes street-art célèbres tels que Invader, PEZ ou encore Clémence Behr.


  • Relation :

Créer une interaction entre la marque et ses consommateurs à travers du live-streaming (ex : JO 2016 et ses coulisses), une véritable interaction avec les fans…


L’ensemble de cette stratégie apporterait donc à la marque visibilité, engagement et relation avec ses consommateurs.

 

 

 

Brief :

Développer une stratégie digitale qui va permettre de créer de l’engagement de la nouvelle cible & promouvoir le nouveau site.

Contexte :

Examen de fin de deuxième année. Il consistait en une étude de cas d'une marque ainsi qu'une présentation de stratégie répondant à un brief précis. Nous avons été jugés à l'oral par deux experts. Les critères de notation étaient les suivants : comprehension de l'univers de la marque ; qualité du planning stratégique ; qualité et cohérence des concepts proposés ; cohérence des outils digitaux choisis et qualité de l'ensemble de la présentation.

Date
Category
CREA